samedi 1 juillet 2017

La Cave

- Informations - 

Auteur : Natasha Preston
Editeur : Hachette
Genres : thriller adolescent, policier
Date de parution : 19 avril 2017
Prix : 18 €
400 pages


- Quatrième de couverture - 

Imaginez une maison comme n’importe quelle autre. Dedans, une pièce. Dans cette pièce, une armoire. Derrière cette armoire, une porte. Au-delà de cette porte, des escaliers. Et en bas, une cave. Une cave où sont séquestrées trois filles, Rose, Iris et Violette, soumises à la folie maniaque et meurtrière d’un homme : Trèfle.
Dans une autre maison, dans une ville où il ne se passe jamais rien, Summer mène une vie parfaitement banale. Elle a des parents, un frère, des copines, un petit ami. Mais un soir, sa route croise celle de Trèfle, et Summer ne rentre pas chez elle. Elle se retrouve enfermée dans une cave en compagnie des autres filles et rebaptisée Lilas. Mais contrairement aux autres filles, elle n’est pas prête à accepter son sort jusqu’à faner et dépérir…

- Mon Avis - 

En lisant le résumé de ce livre j'avais l'impression d'assister à un épisode d'Esprits Criminels (et j'adore Esprits Criminels !) donc pour moi ce livre avait tout bon dès le départ. Et oui ce livre avait d'excellentes choses : une histoire intéressante, des personnages attachants (même monsieur le psychopathe), de l'intrigue. Mais c'est loin d'être un coup de coeur pour quelques petits points qui loin d'être particulièrement agaçants m'ont quand même fait tiquer lors de ma lecture. 

Déjà, on sent que c'est un thriller jeunesse, je n'ai pas ressenti le danger que pouvait courir Summer. L'angoisse promise ne m'a pas heurté durant ma lecture et j'en suis un poil déçue. On se doute que pour l'héroïne ça ne peut que bien se terminer et ça ruine tout l'effet dramatique. 
Ensuite, c'est redondant. Roman à plusieurs voix (Summer, son petit ami, le kidnappeur), on a droit à plusieurs passages répétés et si cela reste intéressant d'un point de vue psychologique, pour les personnages, ça se répète très souvent et on a parfois l'impression de ne pas avancer. 
Et au contraire, j'ai trouvé que la fin était rapide. Le déclic se fait chez l'un des personnages et à partir de là tout s'enchaîne très vite. Un ou deux chapitres de plus n'aurait pas été de trop à mon avis.  

Au final La Cave reste un bon thriller adolescent mais qui ne m'a pas tenu en halène comme je l'espérais. Je le conseille donc pour tout jeune lectorat mais pour ceux qui ont le coeur bien accroché et qui s'attendent à de la tension dramatique peut-être vaut-il mieux se tourner vers d'autres livres plus sombres. 

- Notation - 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire