vendredi 21 juillet 2017

Confess


- Informations - 

Auteur : Colleen Hoover
Editeur : Pocket
Genres : romance, drame
Date de parution : 27 avril 2017
Prix : 7 € 40
352 pages

- Quatrième de couverture - 

Ce qu'il faut dire ? Ce qu'il faut taire ? 
Chacun de leur côté, Auburn et Owen charrient le poids d'un lourd passé. Elle, jeune femme fonceuse, est bien décidée à saisir sa chance. Lui, artiste insaisissable, tire ses tableaux des confidences des autres. Lorsque, par hasard, Auburn pénètre dans la galerie d'Owen et s'y fait embaucher, l'attirance est immédiate. Mais l'ombre des non-dits s'invite bientôt dans leurs rapports. Quant à une confession, elle les condamnerait sans doute à jamais... 

- Mon Avis - 

Toujours à la recherche de LA romance qui me fera aimer le genre, j’ai voulu découvrir la plume de Colleen Hoover dont j’avais entendu parler auparavant. On la décrivait sur la blogsophère comme l’une des grandes auteurs de romance, comme l’une de ces auteurs qu’il fallait absolument connaître. Mais alors que lire ? Ugly Love, son grand titre, ne me tentait pas plus que ça et voilà que je tombe sur Confess. Le résumé me parle plus, ce sera donc celui-là ! 

Malheureusement ça commence mal, je trouve le prologue trop dramatique, limite larmoyant et je commence déjà à grogner face à certains personnages que je trouve odieux. Et la suite ne va pas mieux. C’est trop rapide, trop facile et en même temps trop mélodramatique. L’ambiance est lourde, j’étouffe ! J’ai besoin de m’aérer l’esprit tellement les pages sont lourdes à mes yeux !  

On peut le dire très clairement, Confess n’est pas une réussite. Je n’ai pas aimé son histoire trop mélo, son rythme à la fois lent dans le style et trop rapide dans l’action. La fin ne m’a pas paru extraordinaire et je n’ai pas reconnu un lien incroyable entre les deux personnages principaux – au contraire, je trouve cela quelque peu glauque – je dois bien l’avouer je suis un peu déçue. J’avais beaucoup d’espoir pour ce roman et finalement je me suis plus ennuyée qu’autre chose durant ma lecture. Ça arrive parfois, c’est triste à chaque fois mais ça n’empêche pas de retenter l’expérience ! 

- Notation - 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire